Pupitres en bois pour vin mousseux avec bouteilles travaillées par le procédé de remuagePupitres en bois pour vin mousseux avec bouteilles travaillées par le procédé de remuage

Soit en bouteille, soit en cuve inox


Le vin mousseux peut être produit de deux manières: soit en bouteille, comme un Champagne ou un Franciacorta, soit en cuve inox, comme un Prosecco. Nous expliquons les deux procédures étape par étape.

Les raisins blancs ou rouges mûrs constituent le point de départ d'un vin mousseux.



Méthode de fabrication classique


Procédé de fabrication du ChampagneProcédé de fabrication du Champagne


Production de vin mousseux selon la méthode traditionnelle (fermentation en bouteille)

1. Étape
Le vigneron récolte les raisins mûrs. Pour un Champagne, il doit s'agir obligatoirement de Chardonnay, de Pinot noir ou de Pinot meunier.

2. Étape
Les raisins sont égrappés et pressés. Ensuite, la 1ère fermentation a lieu en cuve séparée par cépage, car le viticulteur a besoin des vins de base pour ce que l'on appelle l'assemblage à l'étape suivante.

3. Étape
Le viticulteur marie les vins de base comme il l'entend. Il ajoute ensuite de la liqueur de tirage (un mélange de sucre et de levure) et met ainsi en place la deuxième étape de la fermentation. Fermentation en bouteille en cours. Le transvasement dans la bouteille finale a lieu dès cette étape. Ainsi, chaque vin mousseux est unique!

4. Étape
Les bouteilles reposent alors pendant longtemps sur ce que l'on appelle le pupitre de remuage et sont soigneusement tournées à intervalles réguliers afin que le dépôt de levure glisse dans le goulot de la bouteille.

5. Étape
Lorsque le sommeil de beauté est terminé, la bouteille est dégorgée, c'est-à-dire que la levure est retirée. Avant de refermer la bouteille, le maître de chai y ajoute le dosage souhaité (ajout de sucre).

6. Étape
Il s'agit maintenant de bouchonner et d'étiqueter. Le maître de chai décide si le vin mousseux sera déjà mis en vente ou s'il subira un nouveau sommeil de beauté dans une cave sombre et fraîche.



Production en cuve inox


Procédé de fabrication du ProseccoProcédé de fabrication du Prosecco


Production de vin mousseux en cuve inox

1. Étape
Le vigneron récolte les raisins mûrs. Pour un Prosecco, le Glera est la référence.

2. Étape
Les raisins sont égrappés et pressés. On procède alors à la 1ère fermentation, qui donne le vin de base.

3. Étape
Le viticulteur transvase alors le vin de base dans la cuve sous pression, y ajoute de la liqueur de tirage et procède ainsi à la 2ème fermentation. Fermentation en cours.

4. Étape
Le processus de fermentation est stoppé lorsque le viticulteur retire les lies. Il peut déterminer si le vin mousseux sera ensuite mis en vente sec ou avec une douceur résiduelle grâce au dosage (ajout de sucre).

5. Étape
Après la mise en bouteille, les vins mousseux sont bouchés, étiquetés et préparés pour la vente.



Nos recommandations de vins


  1. - +
    Italie, Vénétie
    2023
    75 cl
    Castè - Valdobbiadene Prosecco superiore docg extra dry, Merotto
    CHF21.00
  2. - +
    Italie, Vénétie
    2022
    100 % Glera

    75 cl
    Castè - Valdobbiadene Prosecco superiore docg extra dry, Merotto
    CHF21.00
  3. - +
    Italie, Trentin
    100 % Chardonnay

    75 cl
    Ferrari Maximum Blanc de Blancs – Trento doc - brut, Ferrari
    CHF28.50


Encore plus de connaissances sur le vin


Les mythes du monde du vin

Cuillère dans une bouteille de Champagne entamée? Nous avons une meilleure idée…

La bonne température

A quel point le vin se boit-il frais? Nos professionnels du vin vous le diront.

Bouchon Diam

Avec le bouchon Diam innovant, fini les «vins bouchonnés».

Menu