Le monde du vin argentin au milieu de magnifiques montagnesLe monde du vin argentin au milieu de magnifiques montagnes

L'Argentine et le succès du Malbec

Mendoza

La région viticole la plus connue d'Argentine est le berceau du Malbec, à MendozaLa région viticole la plus connue d'Argentine est le berceau du Malbec, à Mendoza

La région viticole la plus connue d'Argentine est la patrie de prédilection du Malbec.

C'est à l'ombre des majestueuses Andes que poussent les meilleurs vins d'Argentine.

Vous avez dit Nouveau Monde? L'Argentine est un pays viticole dont l'histoire remonte à plus de 400 ans. Dès le début du XVIe siècle, les conquérants espagnols ont apporté des vignes dans le pays - ils avaient besoin de vin pour la Sainte Messe. Ils ont trouvé des conditions idéales sur les contreforts des Andes. En 1561, ils ont fondé la ville de Mendoza et ont planté les premiers vignobles tout autour. Bientôt, les autochtones se lancèrent également dans la production de vin, des canaux d'irrigation furent creusés et même les premières routes d'exportation vers la capitale Buenos Aires ainsi que vers les pays voisins, le Chili et la Bolivie, furent construites.

Le pays a connu un deuxième développement majeur au 19e siècle. Des immigrants européens, dont beaucoup venaient d'Italie, d'Espagne ou de France, ont traversé l'Atlantique avec des connaissances en viticulture et en vinification, voire avec des plants dans leurs bagages. En 1853, une école d'agriculture publique a été créée à Mendoza, avec un Français à sa tête. Il a établi des cépages français dans la région - une pierre angulaire importante pour le succès actuel de l'économie viticole argentine.

Révolution qualitative dans les années 1990

Pendant longtemps, cependant, l'accent n'a pas été mis sur la qualité. Au lieu de cela, on a produit en masse des vins bon marché pour le marché local assoiffé. Cela a changé avec l'apparition de la bière et des boissons non alcoolisées. La consommation intérieure a chuté rapidement, passant de 90 litres de vin (!) par habitant en 1970 à 55 litres en 1991. La surface viticole a diminué d'un bon tiers à cette époque. Ce qui représentait un coup dur sur le plan économique était une bénédiction sur le plan qualitatif: l'ère de la qualité de la viticulture argentine a alors commencé. En 1983, après la fin de la dictature, des investisseurs étrangers sont arrivés dans le pays avec leur savoir-faire et leur argent. Et c'est ainsi que l'Argentine, en tant que nation viticole, est aujourd'hui réputée pour ses vins de qualité supérieure.

De la Patagonie à la haute montagne

Les vignobles du pays andin s'étendent sur plus de 210 000 hectares. Les vignes poussent loin des villes, de la rude Patagonie tout au sud du continent jusqu'aux hauteurs du nord - c'est là que le Suisse Donald Hess a créé le vignoble le plus haut du monde avec son domaine Bodegas Colomé. L'atout de l'Argentine réside dans ses différentes altitudes. Elles créent un puzzle extraordinairement varié de sols et de microclimats. Chaque cépage trouve ainsi son petit coin préféré. Le climat est continental, ce qui se traduit par des différences de température considérables entre le jour et la nuit. Cela permet aux raisins de mûrir lentement et régulièrement. Les autres ingrédients de qualité sont les sols pauvres, comme les vignes les aiment, et l'eau de fonte propre des Andes.

Mendoza, nouvelle patrie du Malbec

La région viticole la plus connue du pays s'appelle toujours Mendoza. C'est ici, à l'ombre de l'Aconcagua, le plus haut sommet du continent américain (6960 mètres), que sont produits plus de 70% des vins argentins. Le cépage phare de la région et le raisin phare de l'Argentine est le Malbec, un vin tannique et coloré à la structure puissante. Cette «importation» française s'y sent plus à l'aise que nulle part ailleurs dans le monde - plus encore que dans sa ville natale de Cahors, dans le sud-ouest de la France. De nombreux viticulteurs l‘assemblent au cabernet sauvignon. Dans le classement des plus grandes régions viticoles, on trouve ensuite San Juan, qui se trouve au nord de Mendoza et bénéficie d'un climat légèrement plus chaud. Ici, la Syrah s'est imposée ces dernières années comme le fleuron des vins rouges.

Parmi les vins blancs, le Torrontés se distingue, une variété autochtone qui donne des crus délicieusement fleuris. Ils se plaisent particulièrement sur les hauteurs des régions de La Rioja (à ne pas confondre avec la région viticole du même nom en Espagne) et de Salta. Ici, les raisins bénéficient en outre d'un rayonnement UV accru - leur arôme est ainsi particulièrement intense.

Vins d’Argentine
  1. - +
    Argentine, Mendoza
    2020
    70 % Corvina, 30 % Malbec

    75 cl
    Corbec – Tinto de Argentina, Masi Tupungato
    CHF29.00
  2. - +
    Argentine, Mendoza
    2023
    60 % Pinot grigio / Pinot gris / Grauburgunder, 40 % Torrontés

    75 cl
    Passo Blanco – Blanco de Argentina, Masi Tupungato
    CHF10.50
  3. - +
    Argentine, Mendoza
    2021
    85 % Malbec, 15 % Corvina

    75 cl
    Passo Doble Tierra Soleada – Tinto de Argentina, Masi Tupungato
    CHF12.00
Menu